Arnaud Théval, de l’humour dans la prison

Arnaud Théval (2018), photo : Christophe Pit.

Arnaud Théval est un artiste photographe qui travaille  » sur et dans l’espace social, en élaborant des dispositifs impliquant les personnes travaillant dans les institutions sociales, ou en cours de formation. » (extrait de sa biographie). Nous avons eu le plaisir de faire sa connaissance lors du congrès à Artigues-près-Bordeaux en mai 2019 (voir cet article du 1er juin 2019).

Dans la maison d’arrêt pour hommes de Draguignan, Arnaud Théval vient de réaliser une installation pérenne avec le soutien du ministère de la Culture, de la direction interrégionale des Services Pénitentiaires PACA-Corse, de la maison d’arrêt de Draguignan, de l’association de Nantes Plateforme, soutien à l’art contemporain.

Cette installation « La prison enforestée » consiste en une série de grandes photographies décorant certains lieux de l’établissement (porte d’entrée, parloir des familles, administration, salle d’appel des surveillant.e.s, bâtiment Unité Santé et Quartier arrivants, coursive et cour de promenade).

Elle s’appuie sur la proximité de l’établissement avec la forêt voisine. Elle laisse imaginer l’intrusion d’animaux dans la prison (renard, sanglier, lapin, chevreuil, faisan, serpents, oiseaux de toutes sortes) et les interactions entre ces animaux, le personnel pénitentiaire et les personnes détenues. Il s’agit d’animaux naturalisés obtenus grâce au concours du Muséum départemental du Var à Toulon, et de la fédération départementale des chasseurs du Var.

Voici un exemple de ce que l’on peut trouver,

  • sur place si on est détenu, famille de détenu en visite, membre du personnel, ou visiteur de prison, ce qui n’est pas donné à tout le monde,
  • sur le site de Arnaud Théval, https://www.arnaudtheval.com/
  • ou à la lecture de son récent ouvrage « Prison lisière » Prison lisière

Photo « La coursive parlante » :

Arnaud Théval La coursive parlante (2020) La prison enforestée.

La photographie en place dans le bâtiment de l’administration :

Arnaud Théval La coursive parlante (2020) H 160 x L 248 cm, tirage affiche. Salle de réunion. © D.R

Les personnes de l’Administration pénitentiaire sur les photos ne sont pas des figurants : un visiteur de prison de cet établissement en a reconnu plusieurs…

Une prison reste un lieu de privation de liberté, mais pas forcément d’humour ! La voir ainsi transformée nous change des images habituelles de lieux tristes plus ou moins délabrés. Souhaitons que les nouveaux établissements suivent cette réalisation et s’en servent comme exemple.
Et pourquoi pas ceux auxquels on reproche froideur et inhumanité ?….

En savoir plus sur le livre Prison lisière :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s