Accompagnement de personnes détenues dans le cadre de permissions de sortie

Convention signée entre la section Rouen/Evreux/Val-de-Reuil, l’AP et le SPIP de Val-de-Reuil

Centre de détention de Val-de-Reuil

La section ANVP Rouen/Évreux/Val-de-Reuil, le SPIP (Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation) de l’Eure, et l’Administration pénitentiaire du centre de détention (CD) de Val-de-Reuil viennent de signer une convention relative à « l’accompagnement des personnes détenues par un(e) visiteur(se) de prison dans le cadre de permissions de sortie ».

Ce partenariat constitue l’aboutissement d’un travail intense d’échanges et de réflexion au sein de notre section :

Est-ce le rôle du visiteur de prison ? Allons-nous nous substituer à l’Administration Pénitentiaire ? Jusqu’où engagerons-nous notre responsabilité ? Dans quel cadre acceptons-nous d’accompagner des personnes détenues ? Quelle distance géographique dans la mise en œuvre de cette mesure d’accompagnement ?

Pour enrichir notre réflexion, nous avons recueilli les avis pertinents d’un juge ami de la section, du psychologue de notre groupe de parole, et ceux des responsables nationaux de l’ANVP.

Le premier principe retenu a été celui du volontariat de chacun(e). Le deuxième, de cadrer les motifs d’accompagnement comme suit :

  • l’emploi : stages, rencontre employeur, pôle emploi…
  • le logement : visite logement, rencontre organisme bailleur, aide au logement…
  • l’accès aux droits : toute démarche administrative, demande d’aide, demande de subvention…

De même, nous avons tenu à préciser qu’aucune mission ne pouvait relever du seul fait de « transporter », ni de se substituer à une administration, une organisation ou un service dont c’est l’activité.

Une fois les principes et cadres d’intervention définis, la section s’est inspirée de la convention écrite par la section de Saint-Martin-de-Ré, pour créer son projet de convention. Celui-ci a été bien accueilli par le SPIP de l’Eure et l’AP du CD (centre de détention) de Val-de-Reuil.

Après quelques amendements demandés par nos partenaires, cette convention a été signée mi-2020.

Nous avons ensuite travaillé sur une seconde problématique : le coût financier que génèrent ces déplacements pour les volontaires. Si certains(es) visiteurs(ses) ont les moyens de l’assumer, il n’en va pas de même pour d’autres, non imposables par exemple.

Dans cet esprit, nous avons recherché et obtenu un financement extérieur (1 200 €) pour rembourser les frais engagés par les accompagnants à hauteur de 0,30 €/km (déduction faite de la participation éventuelle du détenu) rendant possible de mener cette action sans discrimination du fait des ressources des uns et des autres.

Cette convention est maintenant appliquée. Cinq visiteurs se sont portés volontaires et vont assurer ces accompagnements. Une évaluation est prévue au terme d’une année de fonctionnement.

Dominique DENEUVE
Section de Rouen/Evreux/Val-de-Reuil

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s