Il y a un an…

C’est avec émotion que nous évoquons l’anniversaire du départ de l’une d’entre nous.

Il y a un an déjà, le 16 Août 2019, Marie-Jeanne Boissière (1953-2019) de l’ANVP du Lot-et-Garonne, nous a quittés emportée par une terrible et courte maladie.  

Marie-Jeanne est née en Auvergne dans une famille démunie qui manquait de tout.
Ses parents auraient voulu qu’elle quitte l’école pour travailler à 14 ans, mais ses maîtres d’école avaient décelé chez elle des capacités en devenir. Ils réussirent à convaincre sa famille de la maintenir en milieu scolaire.Elle décrocha un diplôme d’infirmière, ce qui lui ouvrit les portes d’une carrière de soignante, spécialisée en milieu psychiatrique auprès d’enfants et d’adolescents.
Elle épousa Pierre Boissière rencontré en Auvergne (Peyre en occitan). Le couple s’installa en campagne lot-et-garonnaise, dans le cher pays de Peyre. Enfants, petits-enfants…. Marie-Jeanne était toute dévouée à son travail et à sa famille.

Après le départ des enfants, elle s’engagea fortement et courageusement dans le bénévolat social. Ce fut son engagement à ATD-Quart-Monde dont elle devint responsable départementale.
Ce fut aussi une prise de service bénévole à la Maison d’Accueil des Familles de Détenus du CD d’Eysses, la Mafade.
Enfin en Mars 2016, elle a obtenu un agrément en tant que Visiteuse de Prison au Centre de Détention d’Eysses à Villeneuve-sur-Lot, mission qu’elle a remplie avec beaucoup de générosité et d’énergie.
(Photo du CD de Eysses – résultat d’un atelier d’arts réalisé avec la collaboration de Astrid Tielemans – voir cette page du blog de l’ANVP)

Eysses

Elle a aussitôt rejoint l’ANVP car elle ne concevait pas de fonctionner autrement qu’en équipe. Elle voyait comme une nécessité le fait de pouvoir partager ses doutes et ses questionnements avec d’autres VP. Son obsession était de voir se relever ceux qui avaient chuté ou ceux que la vie avait particulièrement éprouvés. Sa propre enfance et le souvenir de ses maîtres qui lui avaient donné sa chance, n’ont sans doute pas été étrangers – consciemment ou non– à ses engagements multiples auprès des plus faibles et des plus seuls. Nous garderons de Marie-Jeanne le souvenir d’une inlassable militante voulant bousculer les inerties et ne baissant jamais les bras. C’est un adieu admiratif et plein de respect adressé en notre nom à tous, ainsi qu’une pensée de soutien pour sa famille. 

Hommage de Christophe BLAQUIERE – Correspondant ANVP / CD Eysses (Nouvelle Aquitaine)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s