To be or not to be…

To be or not to be :

L’ANVP est une vieille dame qui en 87 ans d’existence est passée d’une œuvre confessionnelle à une association laïque et citoyenne. Aujourd’hui, elle s’ouvre à de nouveaux champs d’action, notamment et en premier lieu l’accompagnement hors les murs, et aussi les multiples activités au sein des établissements pénitentiaires : des ateliers d’écriture aux animations de Noël, en passant demain par les fameux SAS (Structure d’accompagnement à la Sortie) et les départements « Confiance », sans parler de la Justice Restaurative.

Ce bénévolat Visiteur de Prison est notre cœur de mission aujourd’hui, Quelle sera-t-elle  demain ? Nous devons dès à présent appréhender les changements qui se trouvent à notre porte, nous devons les préempter. Et si le mot « prison » évoque immédiatement la perte de la liberté, il est aussi connoté très négativement, et ne concerne en rien les personnes que nous accompagnerons hors les murs.

Alors faut-il conserver ce sigle « ANVP » connu essentiellement de l’Administration Pénitentiaire, d’associations partenaires et de quelques politiques ? Quel est celui ou celle d’entre nous qui se présente comme membre de l’ANVP ? Derrière les barreaux de nos établissements, nous resterons à jamais des « visiteurs » de prison, mais dehors comment allons-nous nous présenter ? Comment se faire (re)connaître de nos partenaires présents et futurs ?

L’ANVP n’est pas un nom porteur. Il n’exprime pas le dynamisme qui est le nôtre aujourd’hui et qui s’exprime dans les actions que nous menons sur le terrain.
Il ne prend pas en compte notre ouverture sur l’extérieur, sur cette demande forte d’accompagnement de ces personnes en difficulté.
Certains iront même jusqu’à dire qu’il fait un peu vieillot… Nous leur laisserons cette appréciation.

D’aucun nous rétorqueront : la SNCF est un sigle centenaire ! Certes, mais la fonction est différente : entre transporter tous les jours des millions de passagers et visiter quelques centaines de personnes chaque semaine, il y a un monde. Et puis, voyez la SNCF, elle a élargi ses activités, toujours dans le domaine du transport, et elle a ainsi décidé de changer de nom pour s’appeler OUI.​
EDF est devenue Engie pour diversifier ses activités dans le gaz et les énergies nouvelles… Notre nom ne doit pas être un frein au changement.

Le travail effectué sous l’égide du Conseil d’Administration a été de préparer des éléments de réflexion à vous soumettre, afin que chaque membre de notre association puisse s’exprimer. Nous aurions pu commencer par là également : demander à chacun d’entre vous une bonne idée !

Comment alors fédérer des centaines d’opinions différentes ? Nous avons préféré vous proposer un certain nombre de propositions, parfois provocatrices, il faut l’avouer, afin de vous laisser toute liberté d’approuver, de contester ou d’amender.

Jean-Laurent Bracq, Nice-Grasse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s